Vivre sous hautes fréquences. Tout un changement de vie!

Après avoir lu le livre de mon amie Annick Lapratte: « À quelle fréquence vibrez-vous », j’ai découvert à ma grande surprise, (cliquez sur le bouton «lire la suite»)

après avoir fait les tests proposés pour calculer son taux vibratoire, à quel point, certaines parties de ma vie ne volaient pas haut! On ne s’en rend pas compte tant qu’on ne s’y arrête pas vraiment. L’une des catégories qui battaient de l’aile était mon environnement, ma maison. Vous allez me dire que ce n’est pas si grave, mais un instant! Je vis et je travaille dans cette maison. Si l’énergie que je ressens n’est pas positive, imaginez l’impact sur ma concentration, mes rapports avec ma famille et mes clients. Mais comment faire pour élever le taux vibratoire d’une maison?

Dans ce livre, Annick fait mention que les objets, les couleurs sur les murs, les textures, etc., émettent des vibrations. Tout porte sa propre charge vibratoire. Mais il faut aussi ajouter ce que l’objet, la couleur, les odeurs vous évoquent personnellement. Votre réaction envers chaque élément qui compose votre maison est aussi chargée de vibrations et s’ajoutent à celles de l’objet. Négatives, neutres ou positives.

Si vous êtes entourés de belles choses, que votre maison est propre, bien rangée, que les assiettes dans lesquelles vous mangez sont jolies, si les fauteuils sont confortables, que les draps dans lesquels vous dormez sont d’une couleur apaisante, cela va sans doute contribuer à votre bonne humeur. Vous allez ressentir beaucoup plus d’énergie, car vous aimez ce qui vous entoure. Donc, si je ne me sens pas particulièrement enthousiasme dans ma maison, je dois changer l’énergie de ce qui m’entoure.

Alors «voilà tu pas» que je me suis mis en tête de passer en revue tout ce qui m’entoure! J’AI JETÉ!!! OMG! Croyez-le ou non, j’ai jeté et donné tout ce qui ne m’intéressait plus (moi ou un membre de ma famille) ou qui portait un souvenir moins heureux. J’ai vidé les étagères, peinturé les armoires de cuisine, changé les poignées. J’ai nettoyé partout. J’ai fait laver les tapis et meubles de salon. Mon sofa ivoire tirait sur le gris après dix ans d’usure.

Vous dire l’effet que ça fait de savoir que tout ce que vous voyez, tout ce qui se trouve dans vos tiroirs a sa raison d’être. Cela ne change pas tant le visuel, mais vous, vous savez que tout vibre selon vos goûts! Qu’aucun corps mort ne vient abaisser votre taux vibratoire. De plus, en même temps que vous gagner de l’espace physique, vous en créez dans votre tête!

Dites-moi maintenant, depuis quand avez-vous fait le ménage de vos tiroirs de bureau? Que vous avez nettoyé le tiroir des ustensiles? S’acheter de nouveaux vêtements c’est bien, car cela amène un nouveau taux vibratoire. Mais ce positif risque de devenir négatif si, comme moi, vous ne pouvez plus insérer ce vêtement dans votre garde-robe. Je me suis créé une nouvelle politique. Un vêtement entre, un autre sort! (J’ai renouvelé ainsi tout l’attirail de vieilles bobettes usées de mon chum. Un plus pour la libido. lol!!!) De plus, en donnant, cela fait tellement bien de se dire : pour moi, cet objet ne me fait plus vibrer, mais pour quelqu’un d’autre, il risque de faire la différence. Et vous venez de redonner une autre vie à cet objet.

L’automne s’en vient. Pourquoi ne pas en profiter pour vous débarrasser d’une ou deux choses qui lorsque vous les regardez ne vous font pas vous sentir mieux. Et donnez. Et lorsque vous sentirez une différence positive à l’intérieur de vous, svp, partagez-moi vos hautes fréquences pour que je vibre avec vous!

C’est bon ça?

Leave a comment