Je suis en Afrique, à Toubacouta pour écrire

Bonjour Mes amis.

Vous dire à quel point je suis heureuse. Je n’ai osé rêver. Je me suis demandé où je me voyais le mieux pour écrire la suite de l’infini des possibles, mon premier livre. Et une petite voix m’a dit : va en Afrique perdre tes repères… cliquez sur lire la suite

C’était, dispendieux, c’était l’inconnu, c’était tellement loin, c’était quitter mon grand amour, c’était fou, c’était… ce qui sonnait vrai en moi. Sans raison, sans explication. Je dis toujours qu’on ne tend pas vers ses rêves, on en provient. J’ai commencé; par visualiser, puis, à le porter en moi comme si c’était déjà fait. J’y ai cru voyez-vous? Et en un rien de temps, tout est devenu possible. Les points RBC, mon amie Zeinab, si généreuse, qui m’a permis de visiter Dakar, de me régaler à La Fourchette et à L’Alkimia, de me promener sur la corniche, vue sur la mer, et de profiter de Matie, de Shanaz, de Fatmé, de Julie, et de Bona et tous ses amours qui gravitent autour d’elle. Sans compter finalement l’éblouissante Caroline qui tient l’hôtel “Les palétuviers” dans le Sine Saloum, à Toubacouta. Juste ces noms font rêver, non? Et le second livre est commencé. Je vis un rêve. Est-ce parfait? Pour ce rêve, oui. Est-ce que cela m’a demandé des efforts? Oui. Des choix? Oui. Prendre des décisions? Oui. Tout ce que je donne dans mon programme VIP a été utilisé. Est-ce que cela valait la peine? ABSOLUMENT! Ce que je vis comme expérience vaut toutes les craintes d’endettements qui n’arriveront pas, tous les manques de mon mari, à qui je parle tous les jours, de ma famille, mes amis, avec qui je communique par face time, messenger, viber… le sentiment de solitude n’existe pas avec internet.
J’ai le plaisir d’être. Je suis! J’écris dans un décor de rêve, sans pollution, sans téléphone, avec WiFi et l’air climatisé. Avec des oiseaux inconnus, un ramage étourdissant, des pirogues qui se promènent sur le delta croisant une vache qui se prélasse sur la grève! Je nai plus de repères. J’ai l’instant présent et mon instinct dans lequel je puise les indices.
Je suis mon rêve manifesté… c’est tout.

Wow

 

Leave a comment