Les trois poisons qui rendent ma vie malade!

Et si, dès aujourd’hui, il n’y avait plus rien pour m’arrêter! Impossible?

Et si cela dépendait que de vous?

J’ai connu un commerçant prospère qui, à la question «comment ça va» répondait toujours : Ah! Ça n’arrête pas de bien aller! Et cela nous faisait sourire à tout coup. Cet homme était fou ou sain d’esprit? Peu importe, il était heureux… Et vous?

Vous avez un rêve, un objectif qui vous tient à cœur. Rencontrer votre partenaire de vie, atteindre vos objectifs professionnels, perdre du poids, faire plus d’argent?… Vos raisons sont légitimes et vous travaillez fort pour y arriver. Vous avez même entamé une démarche, mais voici que votre petite voix négative se manifeste… La vôtre ou celle d’un parent bien intentionné…

«Qu’est ce que ça donne! Tu vois que tu perds ton temps. De toute façon, ça ne marche jamais ces choses-là. C’est la crise économique. Pourquoi toi, ferais-tu de l’argent? Tout d’un coup tu te fais avoir comme la dernière fois et toutes les fois avant? Je vais le faire demain, ce soir je suis trop fatigué, trop stressé. L’argent, ça ne tombe pas des arbres… qu’est-ce que tu vas faire pour payer ton loyer? Soit réaliste, la vie ne se bâtit pas sur des rêves…

Et si tout ce qu’on nous avait appris était faux? Si tout ce que l’on croyait vrai en matière de réalisation provenait d’un système basé sur “j’ai peur que” ou “tout d’un coup” que, ou “je ne pense pas que c’est possible”…

On écoute plus les suppositions de l’un et les dire des alarmistes que notre propre intuition. Pourquoi est-ce que vos parents, le gouvernement, votre collègue sauraient plus que votre intuition, ce qu’il faut faire? Jusqu’à maintenant, se sont-ils parfois trompés?… Sans doute… Alors…

La peur, l’inquiétude et le doute sont les pires poisons que votre esprit peuvent produire. Mais ce qu’il faut comprendre pour réussir, c’est que ces trois phénomènes toxiques sont des fabrications mentales. Des pensées. Rien de tangible. Rien de réel. Alors pourquoi y croyez-vous? Parce que ces états dégagent une énergie que vous ressentez comme vraie. Alors on peur dire que la sensation est vraie, mais pas la pensée qui la déclenche…

Les peurs, les inquiétudes et les doutes sont des faiblesses mentales. La preuve, c’est qu’elles ne vous effleurent pas l’esprit lorsque vous avez confiance ou que vous êtes bien dans votre peau, reposé et aimé. Mais ouvrez-leurs vos portes à un moment de faiblesse, et en un rien de temps, elles vont vous contrôler.

De plus, ces trois obstacles au bonheur ont des effets secondaires : la comparaison, la critique et les plaintes. Des bouffeurs d’énergie. Comment s’en débarasser?

Il y a trois questions que je me pose qui sont pour moi très efficaces lorsque la peur se fait sentir.

  1. est-ce que quelque chose m’arrive maintenant?
  2. Est-ce que je risque un danger quelconque aujourd’hui?
  3. Est-ce quelque chose que je veux?

Mais j’avoue que ma question secrète qui a l’effet d’une baguette magique est : qu’est-ce que j’aimerais? Trouvez la réponse et vous trouverez quoi faire.

Rien n’est contre vous. Aucune condition ne peut vous freiner si vous n’acceptez pas qu’elle ne le fasse.

Vous avez un rêve. Vivez-le maintenant, comme si vous l’aviez déjà, ne vous accrochez pas à vos peurs, lâchez prise, et corrigez votre tir dans le sens de ce que vous aimez.

Par habitude, notre pensée suit des modèles de peur. Par habitude, vous pouvez faire en sorte qu’elle suive un chemin différent.

Bonne semaine

B

Leave a comment